Nouvelle

Opinion : L’ambition énergétique du Québec devra passer par les communautés

30 novembre 2023

Dans cette lettre d’opinion rédigée par Jacques Demers, président de la Fédération québécoise des municipalités, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, les projets des partenaires de la Société de l’énergie communautaire du Lac-Saint-Jean sont cités en exemple.

Source : https://fqm.ca/wp-content/uploads/2023/11/lo_planactionhydro-quebec.pdf

« L’arrivée de M. Michael Sabia comme président-directeur général d’Hydro-Québec lance une phase de croissance ambitieuse pour notre société d’État. Le plan d’action dévoilé le 2 novembre dernier a comme principaux objectifs de redynamiser la filière énergétique québécoise et la société d’État afin de soutenir l’ambition énergétique d’un Québec en plein développement. À titre de porte-parole des régions, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement les nouvelles orientations et souhaite contribuer positivement à la réalisation du plan d’action. Cependant, la réussite de ce dernier lui impose de renouveler ses rapports avec les régions et, pour ce faire, nos membres devront être assurés de pouvoir participer à la réalisation des projets et de bénéficier directement de leurs retombées.

Pour aller aussi vite que son plan le demande, Hydro-Québec devra inévitablement prioriser de nouveaux projets énergétiques à proximité de milieux habités, de milieux protégés ou encore dans des zones agricoles. De plus, pour atteindre la croissance souhaitée d’ici 2050, des milliers de kilomètres de lignes de transports devront être aménagés à travers notre territoire dans les prochaines années. Cela obligera donc HydroQuébec à modifier ses façons de faire dans ses relations avec les régions et les communautés.

Comme le plan l’indique, les communautés autochtones devront y être associées. La FQM partage cette condition puisqu’elle considère depuis longtemps que le développement de projets énergétiques constitue une occasion unique pour établir des ponts durables entre les communautés.

Toutefois, Hydro-Québec ne pourra réaliser ses ambitions si les projets n’associent pas toutes les communautés d’un même territoire. La réalité a changé depuis l’aménagement des grandes centrales; les régions doivent maintenant prendre part directement à la réalisation des projets. Le plan d’Hydro-Québec devra d’ailleurs être révisé pour refléter davantage cette réalité.

Au Québec, plusieurs projets énergétiques ont été en mesure de se distinguer et d’être implantés rapidement avec l’appui de toutes les composantes du milieu local. Ces projets porteurs ont permis de générer d’importantes retombées économiques et d’améliorer des services aux citoyens en plus de participer au développement économique de leur région. Les projets éoliens réalisés par l’Alliance de l’est regroupant 16 MRC, 209 municipalités locales et la première nation Wolastoqiyik Wahsipekuk, ainsi que les centrales hydro-électriques réalisées par les MRC du Domaine-du-Roy et de Maria-Chapdelaine avec la première nation de Mashteuiatsh, constituent des modèles en ce domaine. D’ailleurs, on ne compte plus le nombre de projets communs de toute nature mis en place par les communautés autochtones et non autochtones, ce qui est une grande source de fierté.

Les régions sont donc les alliées naturelles d’Hydro-Québec pour que le Québec développe tout son potentiel énergétique dans le respect de chacun. Nous sommes en effet en mesure aujourd’hui de participer activement et financièrement autant à la mise en place de nouveaux projets énergétiques qu’au renouvellement des contrats en cours.

Pour mettre en œuvre son nouveau plan d’action, Hydro-Québec souhaite mettre en place un dialogue avec les différents intervenants. Notre expérience et nos responsabilités en aménagement du territoire nous positionnent comme un acteur incontournable pour implanter de façon durable des projets énergétiques sur nos territoires. Le Québec, pour continuer d’avancer dans les prochaines années, aura besoin de beaucoup d’énergie renouvelable et la FQM et ses membres sont prêts pour cet important chantier.

La FQM a pour mission de défendre les intérêts politiques et économiques de plus de 1 040 membres, notamment en se dotant d’une vision claire associant les communautés dans la réalisa on de projets énergétiques dans les régions, mais également en appuyant, sur le terrain, les municipalités qui ont décidé d’investir dans ces projets. La mise en place d’un service d’accompagnement de nos membres pour leurs projets énergétiques en témoigne. Nous bonifierons donc notre appui à ceux et celles qui décideront de travailler en ce sens. Pour s’assurer que nos régions et nos citoyens bénéficient du développement de nos précieuses ressources naturelles, la FQM et ses membres seront toujours au rendez-vous. »

Actualité

Éolien : prendre le temps de bien faire les choses

Le président de la SECLSJ fait le point dans une entrevue à L’Étoile du Lac.

18 février 2024

Lire l'article
Actualité

Le modèle d’énergie communautaire fait des petits

Le modèle d’énergie communautaire est maintenant reproduit ailleurs au Québec.

9 février 2024

Lire l'article
Nouvelle

Une vidéo sur la filière énergie de Mashteuiatsh

La Société de l’énergie communautaire du Lac-Saint-Jean, dans laquelle Pekuakamiulnuatsh Takuhikan est impliqué avec ses partenaires des MRC de Maria-Chapdelaine et du Domaine-du-Roy, fait partie intégrante de l’histoire de cette filière énergie.

13 décembre 2023

Lire l'article